Protection de l'environnement

De programme
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voici nos propositions concernant la protection de l’environnement


• La Région s’engage en faveur d’une politique publique de l’eau régionale : création d’un Observatoire de l’Eau et d’une ingénierie d’accompagnement de maîtrise d’ouvrage pour accompagner les collectivités qui souhaitent gérer publiquement les services d’eau et d’assainissement des eaux usées.

Protéger et restaurer les zones humides et partager l’usage de la ressource en eau.

• Travailler avec les collectifs mobilisés contre les retenues collinaires à de nouvelles solutions respecteuses de l'environnement et des habitants des zones concernées.

Investir dans les parcs naturels régionaux (PNR) pour en faire de véritables laboratoires de développement rural et de la bifurcation écologique. Un soutien massif aux parcs naturels régionaux qui sont des lieux d'expérimentations et d'innovations notamment dans les domaines de la transition énergétique et de la bifurcation écologique. Les PNR sont d'une utilité cruciale dans notre Région où ils recouvrent environ 25 % du territoire. C'est donc un enjeu de taille que de promouvoir ces PNR auprès des élus afin que les politiques publiques soutiennent ces PNR dans leurs missions : la question de l'eau, la revitalisation des centres-bourgs pour éviter l'étalement urbain, le développement d'un tourisme éloigné de la consommation effrénée mais au contraire proposer des vacances douces et frugales, la mobilité et les transports. Au lieu de diminuer les financements, il faut en faire une priorité afin de couper court à cette politique d'austérité budgétaire. Outre ce soutien financier, les PNR ont besoin d'une aide logistique avec la création de postes d'ingénierie financière qui ont pour mission de créer les outils collectifs qui permettent la mise en œuvre de telle politique. En parallèle, il peut être intéressant de créer une mission régionale d'accompagnement des collectivités et de développer un outil d’ingénierie qui aurait pour mission d'accompagner les PNR pour aller plus loin. Réintroduire des espèces protégées dans les parcs naturels en favorisant les espaces interdits à l'humain par rotation. Par exemple : insectes, oiseux, fleurs.

• La Région doit repenser le financement aux associations des chasseurs et des pêcheurs pour n'intervenir que là où il y a nécessité pour l'aménagement du territoire. Privilégier les méthodes non létales pour la gestion des populations invasives d’animaux. Mettre fin aux pratiques qui mettent en péril la biodiversité (l’agrainage...).

• Aménagement de voies de passage pour les animaux.

• Soutenir les associations de préservation de l’environnement.

• Soutenir les associations de la protection animale.

• Respect de la charte du bien-être animal.