Lycées

De programme
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voici nos propositions concernant les lycées de notre région


• Mettre en place la gratuité de la restauration scolaire pour tout-es les lycéen-nes avec des repas équilibrés bio produits en circuit court ainsi qu'une option quotidienne végétarienne. Nous sommes pour favoriser l’approvisionnement des cantines en viande provenant d’élevage bio, en circuit-court et respectueux de la condition animale.

La carte Pass’Région :

- À faire évoluer pour les élèves en lycée professionnel et en apprentissage afin de pourvoir à leur équipement en fourniture scolaire (gratuité des équipements professionnels et scolaires pour tous). Accompagner les partenaires (les librairies indépendantes notamment) pour qu'ils rentrent dans la procédure du Pass'Région.

- Le lier à un abonnement transport en commun afin qu'il constitue une véritable aide à l'émancipation pour les jeunes.

• Développer la question de la santé en proposant notamment plus de prévention et en communiquant de manière plus efficace auprès des jeunes (sur la protection et les modes contraceptifs). Il faut également repenser la communication pour qu'elle soit plus efficace et touche le plus grand nombre de bénéficiaires.

• S’assurer de la mise à disposition gratuite des protections menstruelles dans les lycées.

• Proposer un plan de rénovation des internats souvent vétustes. Et veiller également à l'égalité d'accès entre les jeunes femmes et les jeunes hommes aux internats.

• Veiller à l'égalité d'équipement dans les lycées : matériel et accès aux réseaux Les lycéens et lycéennes des zones rurales sont les premiers concernés par les questions de l'accès au numérique, de la mobilité et de l'accès à la culture. Il est primordial d'accorder des aides plus conséquentes pour pallier cet éloignement (via le Pass'Région notamment).

Sur la question de la fracture numérique, il faut d’abord sonder les besoins avant d'équiper tout le monde à tort et à travers. Les coûts financier mais surtout écologique ne sont pas négligeables. Il faut donc imaginer un système de prêt ou de distribution raisonnée pour mettre les outils numériques à disposition de celles et ceux qui en ont réellement besoin (éviter le tout tablette pour tous) en privilégiant des ordinateurs de qualité et reconditionnés. Par ailleurs, la Région peut être à l’initiative pour favoriser l’installation de logiciels libres. Mise en place d’une aide pour le forfait internet pour les lycéens et lycéennes.

• Soutenir la diffusion et la documentation de l'orientation (scolaire et tout au long de la vie professionnelle) face à la concurrence privée, pour qu'elle reste publique et accessible à tous. Cette mission indispensable de la Région doit orienter vers les métiers nécessaires à une bifurcation écologique et sociale.

• Fonds publics à l'école publique : arrêt des subventions supralégales aux lycées privés et orienter les dotations vers les établissements publics.

• Permettre aux lycéens d’étudier décemment. Le nombre de lycéens est en augmentation constante, pour une contribution régionale qui n’augmente pas. Dans la métropole lyonnaise par exemple, on a compté environ 700 lycéens supplémentaires en 2020 (ce qui représente un grand lycée…), mais pas d’établissements ni de moyens financiers supplémentaires. On doit stopper la surcharge des classes en investissant dans la rénovation et la construction de nouveaux établissements, d’autant plus en cette période de crise sanitaire.

• La question de la salubrité des bâtiments et de l'environnement de travail des lycéens et lycéennes : il faut adopter un plan de redressement dès les 1er mois de notre mandature et lancer des marchés publics afin de planifier, programmer et organiser la rénovation des bâtiments scolaires existants ou la construction de nouveaux lycées adaptés.

• Accueillir et aider les mineur-es non accompagné-es dans leur parcours scolaire.

• Accorder plus de moyens aux Maisons des Lycéens. Les exigences de la vie lycéenne ne sont plus les mêmes, il faut donc que ces Maisons aient des moyens adaptés.

• Concernant la question de l'inclusivité. Nous proposons de former les agents de la Région sur ces questions pour qu'ils soient outillés et prennent en compte la diversité. Il faut également mener une réflexion de fond sur la communication à élaborer sur cette question pour parvenir à la sensibilisation du plus grand nombre.

• Au plan sanitaire : dès le début de mandat, équiper en purificateurs d’air tous les lycées de notre région avec un objectif d’équipement de l’ensemble des salles de classes d’ici la fin de l’année scolaire ; augmenter le soutien aux associations investies pour améliorer la santé et l’accompagnement des lycéen-ne-s (prévention, accompagnement psychologique …).

• Embaucher du personnel : ouvriers professionnels, personnels d'entretien, infirmière et médecin scolaire, assistante scolaire.