Discussion utilisateur:NGM

De programme
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Santé

Argumentation : un programme régional doit s'intéresser à l'accès aux soins or dans le programme proposé il y a très peu de propositions concernant les questions de santé Rappel des compétences de la région en la matière Dans le domaine médico-social : →La définition des objectifs particuliers de santé, ainsi que la détermination et la mise en œuvre des actions correspondantes ; La participation aux différentes commissions exécutives des agences régionales de santé ; → La contribution au financement et à la réalisation d’équipements sanitaires pouvant intervenir dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville ; → L’attribution d’aides pour l’installation ou le maintien des professionnels de santé dans les zones déficitaires en offres de soins Dans le domaine social :

texte à insérer dans le programme: La crise sanitaire et les difficultés dues au manque d’installations de personnels et de matériel ont démontré la nécessité pour les collectivités territoriales d’être porteuse d’une extrême vigilance en la matière. Comme rappelé ci-dessus, la région dispose de compétences précises dans ce domaine et doit être porteuse de réponses aux besoins de la population. Les élus ont donc toute légitimité pour : - Exiger de l’État le maintien et le développement de structures de soins dotés de plateaux techniques, d'équipes pluridisciplinaires en nombre suffisant, accessibles à tous dans des conditions d'accueil et de soin correctes, par une présence active dans les instances de l'Agence Régionale de Santé, faire prendre en compte les besoins réels en prévention et en soins des habitants du département, notamment en matière de lits de réanimation et de soins aigus. Refuser toute fermeture de lits et favoriser la création d’hôpitaux de proximité assurant ainsi un maillage au plus près des habitants. -Proposer la mise en place d’une commission sanitaire départementale pour évaluer les besoins des populations du département et, en lien avec la région, mettre en œuvre un véritable plan santé sur le territoire drômois. - S’attaquer résolument aux déserts médicaux en zone rurale et dans les quartiers populaires en favorisant la création de centres de santé. Favoriser les coopérations et les dispositifs d’aide en lien avec l’Agence Régionale de Santé, pour l'installation et le maintien de nouveaux professionnels de santé (médecins, infirmières,...) dans les Centres municipaux ou associatifs de santé ou dans l'expérimentation de sociétés coopératives de professionnels. cf département de Saône et Loire qui a créé des Centres de santé. La majorité départementale actuelle n’a développé aucun action en la matière, il y a donc urgence à s’en préoccuper. - Conforter les programmes de santé publique, par exemple pour les dépistages du cancer du sein et du colon, des cancers professionnels,