Alimentation

De programme
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voici nos propositions en matière d'alimentation et d'agriculture


• Travailler à la mise en œuvre de circuits courts avec le secteur de l’agriculture bio et raisonnée et permettre aux publics en précarité de bénéficier de produits frais et de qualité.

Permettre la relocalisation des productions agricoles et lutter contre l’artificialisation des sols.

• Organiser la planification agro écologique par la mise en place d’un mécanisme d’annulation de la dette paysanne et par le développement d'un établissement foncier régional.

• Critériser les aides vers l’agriculture bio et paysanne et non vers l’agro-industriel ou l’agriculture destinée à l’export.

• Soutenir une politique agricole en faveur du bio, notamment en accompagnant les reconversions et les installations d'exploitations en bio.

• Utiliser les cantines scolaires pour créer des emplois dans l’agriculture biologique et paysanne en favorisant les circuits courts.

• Installer des groupements d'achat pour les lycées pour relocaliser et améliorer la qualité de l'approvisionnement des cantines.

• Installer des légumeries (plateformes de groupements d'achat): la collectivité garantit l'achat et organise les débouchés locaux pour les petits exploitants (préparation et réorientation).

• Soutien aux structures et associations qui aident les agriculteurs à leur installation ou en reconversion bio (les orienter, faire connaître les dispositifs)

• Repenser la formation des agriculteurs en lien avec la nécessaire bifurcation écologique pour la prendre en compte

• Travailler avec les agriculteurs bio à un cahier des charges plus strict afin de produire de réels produits de qualité

• Création d'une banque de graines libres de droits et adaptées à nos conditions météorologiques gratuites pour tous dans un but non commerciale.

• Mise en place du Service Régional du Travailleur Paysan : il s'agit d'un emploi aidé, financé à 75% par la Région accessible à toutes et à tous dans les entreprises agricoles en conversion à une agriculture labelisée. Contrats de 6 mois renouvelables dans la mesure de l'ancien code du travail.